Sélection de Paris, 2ème édition

   Samedi 16 juin 2007, dans l’habituelle salle U ou V de l’ENS rue d’Ulm à Paris, s’est déroulée une nouvelle sélection pour le championnat de France 2007.

   Pas moins de 8 participants (dont un déjà qualifié, Thierry Lévy-Abégnoli), venant de Kurnik et/ou du désormais célèbre club du Béarn, se sont donc affrontés dans l’espoir de se qualifier pour la finale des 22 et 23 septembre 2007.

 

Parmi eux, Joanne Lemoine, actuelle meilleure femme française au classement FFO et Thomas Furet, déjà présent à la finale 2006, partaient favoris. C’est donc logiquement que ceux-ci occupent la tête du classement (derrière T.L-A.) à la fin des cinq rondes. A ce sujet, l’organisateur et champion en titre, Sébastien Barre, lors d’une auto interview exclusive, déclarera : « Joanne Lemoine et Thomas Furet partaient favoris ; c’est en toute logique qu’ils occupent la tête du classement derrière Thierry ».

 

Seulement, il n’y avait pas que deux places qualificatives mais bien trois. Ainsi, jusqu’à la dernière ronde tout restait possible, et chacun des quatre autres participants ont mené une lutte fratricide pour figurer à ladite place. Et c’est bien là la grosse surprise de cette sélection, puisque c’est Aurélien Leblanc (un nom prédestiné ?) qui tire son épingle du jeu, en grande partie grâce à sa ténacité, profitant des erreurs de finale de ses adversaires dans les premières rondes, mais aussi à une fin de partie de qualité face à Gilles Cluzon, ce dernier ayant pourtant bien mieux joué que d’habitude. « C’est une surprise. Il a joué une fin de partie de qualité face à Gilles Cluzon, ce dernier ayant pourtant bien mieux joué que d’habitude », accordera Sébastien B. Comme quoi je ne suis pas le seul à le dire. A noter également, qu’Aurélien est le seul à tenir le bien plus expérimenté T.L-A. en échec ! C’est ce précieux demi-point qui le placera devant Sarah Bentolila et Céline Rubio (venue pour l’occasion de Perpignan et qui jouait pour la première fois sur un plateau le jour même) ; celles-ci ont donc toutes les raisons d’en vouloir à T.L-A. de ne pas avoir réussi à faire un pion de plus face à Aurélien. Mais n’étant pas du genre à polémiquer, Sébastien B., à ce propos, nous lâchera juste cette grande pensée : « J’dis ça, j’dis rien. »

 

Parties intéressantes et bon esprit de compétition furent donc au rendez-vous et gageons que celles et ceux qui ne se sont pas qualifiés cette fois-ci n’ont pas dit leur dernier mot ! 

 

Les joueurs d’Othello, malgré leur sérieux durant les parties, étant généralement dotés d’un esprit de franche camaraderie, la journée s’est terminée au restaurant. Durant la journée, les joueurs ont même été honorés par la visite d’un des (si ce n’est le) meilleurs joueurs français de l’histoire et en activité : Emmanuel Caspard, accompagné de la toute jeune Alice (sa fille).

 

 

Prochaine sélection, le 8 juillet à Bordeaux !

 

Sébastien Barre

 

 

No.

  Nom

  Pays  

r. 1

r. 2

r. 3

r. 4

r. 5

Points

Départage

1

  LEVY-ABEGNOLI Thierry 

F

B

2

1

1

43/21

 

N

4

1.5

0.5

32/32

 

B

6

2.5

1

62/02

 

B

3

3.5

1

47/17

 

N

7

4.5

1

51/13

 

4.5

[235]

2

  FURET Thomas 

F

N

1

0

0

21/43

 

B

8

1

1

40/24

 

N

5

2

1

42/22

 

B

4

3

1

42/22

 

N

3

4

1

35/29

 

4

[180]

3

  LEMOINE Joane 

F

B

7

1

1

35/29

 

N

6

2

1

39/25

 

B

4

3

1

43/21

 

N

1

3

0

17/47

 

B

2

3

0

29/35

 

3

[163]

4

  LEBLANC Aurelien 

F

N

5

1

1

42/22

 

B

1

1.5

0.5

32/32

 

N

3

1.5

0

21/43

 

N

2

1.5

0

22/42

 

B

8

2.5

1

39/25

 

2.5

[156]

5

  RUBIO Celine 

F

B

4

0

0

22/42

 

N

7

1

1

34/30

 

B

2

1

0

22/42

 

B

8

2

1

42/22

 

N

6

2

0

22/42

 

2

[142]

6

  BENTOLILA Sarah 

F

N

8

1

1

37/27

 

B

3

1

0

25/39

 

N

1

1

0

02/62

 

B

7

1

0

30/34

 

B

5

2

1

42/22

 

2

[136]

7

  BENOIT Serge 

F

N

3

0

0

29/35

 

B

5

0

0

30/34

 

N

8

0

0

28/36

 

N

6

1

1

34/30

 

B

1

1

0

13/51

 

1

[134]

8

  CLUZON Gilles 

F

B

6

0

0

27/37

 

N

2

0

0

24/40

 

B

7

1

1

36/28

 

N

5

1

0

22/42

 

N

4

1

0

25/39

 

1

[134]

 Serge Benoit (à gauche) n’est pas au mieux de sa forme. Céline Rubio (à droite), en revanche, a montré un bon potentiel.

 

 Sarah Bentolila (à gauche, avec les blancs) face à Joanne Lemoine (à droite). Le Panda veille.

 

 

 Tout le monde se passionne pour les parties. De gauche à droite : S. Bentolila, S. Barre, A. Caspard, E. Caspard, J. Lemoine et A. Leblanc.

 

 

 

 Alice Caspard en a profité pour promener son Papa.

 

 Pourtant mal engagé, Aurélien Leblanc (à gauche, avec les blancs) jouera une excellente deuxième moitié de partie face à Gilles Cluzon (à droite) et se qualifiera !

 

 Thomas Furet (avec les noirs) déterminé !

 

 

 L’apéritif avant le restaurant. Déjà bien entamé (l’apéritif pas les joueurs. Quoique…) ! De gauche à droite : Gilles Cluzon, Thierry Lévy-Abégnoly, Sébastien Barre, Thomas Furet, Sarah Bentolila, Serge Benoit et Céline Rubio.

 

 T. Furet : " Exclusif! T. L-A. est une femme!"

 

T. Furet : " Et le penseur du nouveau siècle"

 

 

12 commentaires pour “Sélection de Paris, 2ème édition”

  1. Le As de pique dit :
     

    euh……. juste comme ça…… quelqu’un peut m’expliquer comment ça se lit ce tableau ? (bon ok je sors…)

  2. Le Seb dit :
     

    De gauche à droite et de haut en bas

  3. Le Manu C dit :
     

    Et y a pas des photos de la sélection ? C’est sympa les photos…

  4. Le Seb dit :
     

    si si j’vais les ajouter. D’ici 2,3 semaines se sera fait

  5. Le Aex dit :
     

    Dans le réglement pour se qualifier au championnat de france est indiqué ceci :

    “Un joueur qualifié en ayant gagné une sélection avec au moins 6 participants ne peut plus jouer dans une autre sélection régionale.”

    Alors faudrait m’expliquer à quoi bon faire un réglement si c’est pour ne pas le respecter, à savoir ici, Thierry qui s’était déjà qualifié, de même pour Arnaud lors d’une autre sélection.

    Et enfin j’aimerai qu’on explique pourquoi mon précédent message n’a pas été publié …

  6. Le Thierry Lévy-Abégnoli dit :
     

    Pour répondre à Aex, le réglement a été modifié lors d’une récente réunion du Conseil de la FFO. Désormais, les qualifiés peuvent participer aux sélections mais sont exclus du classement au moment de déterminer les nouveaux qualifiés. Bien sûr, ils interfèrent légèrement mais cela permet parfois d’atteindre le quota de joueurs, et cela permet souvent de faire jouer davantage de gens, ce qui est finalement le but des tournois.
    Pour ton messages qui n’a pas été publié, désolé mais je ne sais pas pourquoi il n’a pas été validé.
    Thierry

  7. Le Aex dit :
     

    Ok, je comprends mieux maintenant :) Merci pour l’information.
    Pensez à mettre à jour le réglement du site alors :) ( on est pas tous Parisien^^)

    @ Bientôt,
    Pierre

  8. Le takuji dit :
     

    Et les joueurs qualifiés d’office, ont-ils droit de participer aux sélections aussi ?

  9. Le Seb dit :
     

    Il semble que oui, puisque j’aurai pu participer à cette sélection.

  10. Le takuji dit :
     

    Mais voyons, QUAND cette decision a ete prise ? ? Est-ce avant ou apres la selection de Grenoble ? Dans le premier cas, je n’aurais pas eu d’angoisse si le conseil avait communique sa decision a temps…

  11. Le Monique dit :
     

    La décision a été prise suite au championnat/sélection de Grenoble. Cela nous a posé problème et on a décidé de la légalité de cette sélection. Donc, on peut aussi l’appliquer dans les autres sélections.

  12. Le Marie-Christine Torri dit :
     

    Dis donc Monique, je ne comprends pas ton raisonnement : en quoi la sélection de Grenoble avait-elle un problème de légalité ? ?
    Aucun des joueurs participant à cette sélection n’était qualifié par ailleurs…

    Takuji et moi nous nous étonnons de cette histoire de légalité : nous ne voyons pas en quoi notre sélection pouvait poser un problème de cette sorte.

    Merci de nous l’expliquer.

    Marie-Christine et Takuji.

Laisser un commentaire


Contactez-nous !