Progresser en stratégie

« A Minute to learn, a Lifetime to Master » : ce slogan du jeu dans les pays anglo-saxons (une minute pour l'apprendre, une vie pour le maîtriser) s'applique fort justement à Othello. Bien que les règles du jeu soient particulièrement simples, le caractère paradoxal de la stratégie apporte au jeu une richesse remarquable, dont la finesse se dévoile petit à petit à ses adeptes (d'ailleurs, moi-même qui joue depuis quelques temps, j'ai l'impression d'apprendre un peu tous les jours sur Othello : elle est pas belle, la vie ?).


Heureusement, la FFO vous offre sur cette page une méthode infaillible pour progresser, en sept coups de cuiller à pot, dans votre jeu favori :

  1. Assurer les bases : si vous êtes débutant, commencez par visiter la page des principes stratégiques de base.
     
  2. Jouer, résoudre des petits problèmes : laissez infuser vos connaissances fraîches le temps de blitzer quelques parties ou de résoudre les cent petits problèmes d'Oleg Stepanov.
     
  3. Comprendre la stratégie : lisez au coin du feu le livret « À la découverte d'Othello », (également disponible en version PDF) d'Emmanuel Lazard, Champion de France 1985, qui développe les stratégies abordées dans ces principes.
     
  4. Vérifier sa progression : ceci vous amènera sans coup férir, depuis les fondamentaux jusqu'aux exercices d'application, à un niveau de joueur de club. C'est aussi le moment de refaire les petits problèmes pour vérifier votre progression
     
  5. Se frotter aux autres : ça tombe bien, vous avez désormais pile le niveau pour faire un tour dans le club le plus proche de chez vous (en fait, je raconte n'importe quoi : la plupart des clubs que je connais sont extrêmement chaleureux et accueillent à bras ouverts les débutants. C'était juste pour arriver à placer le lien vers la page des clubs).
     
  6. Apprendre les ouvertures : apprenez à jouer les ouvertures pour vous retrouver en bonne position des les premiers coups vos parties. À ce propos, on peut signaler deux outils développés par la FFO : la nomenclature des ouvertures et Padoo, un programme spécialisé pour visualiser la sus-dite nomenclature (bon, ça n'est pas la peine de tout apprendre par cœur : j'ai depuis toujours la réputation de jouer n'importe quoi dans les ouvertures, et je m'en sors quand même à peu près).
     
  7. Analyser ses parties : analysez vos parties et les parties de champions grâce aux logiciels pour les experts et à la base de données WTHOR.

Et après ? Que faire quand les coups de cuiller à pot sont terminés ? Othello reste un jeu —  plutôt génial, certes, vous en êtes maintenant convaincu — alors gardez à l'esprit le plaisir de jouer, en toutes occasions et dans toutes les positions (toutes ?). Mais comme vous avez attrapé le virus, regardez les autres rubriques du site consacrées à la communauté (ou comment créer des liens par le jeu), à la vie associative (partagez votre passion), à Fforum (s'instruire en s'amusant), voire à la compétiton (en route vers la gloire !) Et rejoignez-nous !

Contactez-nous !